Maladie de Crohn

Les Pathologies

 

La maladie de Crohn est une maladie inflammatoire chronique de l’intestin (MICI) qui touche toute la totalité du tube digestif, de la bouche à l’anus. Elle survient en raison d’une réaction inflammatoire excessive au niveau de la paroi intestinale par hyperactivation du système immunitaire local dont le facteur déclenchant est pour le moment encore inconnu.

Le tabac est clairement un facteur aggravant au déclenchement des poussées, ainsi que la prise répétée et chronique d’anti-inflammatoire non stéroïdien.

On peut évoquer l’introduction trop précoce d’aliments dans la petite enfance, les altérations du microbiote intestinal avec de multiples antibiothérapies avant l’âge de cinq ans mais rien n’est moins sûr.

Illustration pathologie cancer colon
gastro-enterologie pathologie maladie de crohn

Le diagnostic

 

Très souvent, on retrouve de la diarrhée, des douleurs abdominales et une simple perte de poids comme premier symptôme. Le diagnostic est souvent difficile au départ et peut survenir dans l’enfance, l’adolescence et un deuxième pic de fréquence apparaît à l’âge de 60 ans.

Le diagnostic est confirmé soit par imagerie dans les formes compliquées (abcès, fistule) soit par une iléo-diagnostic. Des prises de sang peuvent argumenter et aider au diagnostic.

La maladie de Crohn peut être responsable de dénutrition notamment chez l’enfant avec une cassure de la courbe pondérale. Il existe de nombreuses manifestations extra-digestives et d’association avec d’autres maladies comme les polyarthrites, l’érythème noueux, l’uvéite, la spondylarthrite ankylosante ainsi que des maladies hépatiques.

Cette maladie évolue le plus souvent par poussée comme elle peut rester quiescente plusieurs années. Un suivi médical à long terme est absolument obligatoire. Elle peut également favoriser les cancers notamment le cancer colo-rectal dont les formes coliques sont étendues.

La maladie a parfois un retentissement sur la qualité de vie notamment en termes de fatigue chronique, de vie sociale, de vie professionnelle et de vie psychique.

Les traitements de la maladie de Crohn

 

Les traitements peuvent améliorer cette qualité de vie.

Ils reposent sur le contrôle des poussées et le ralentissement de la destruction de la paroi digestive. Il n’y a pas de régime alimentaire restrictif en dehors des poussées.

L’arrêt du tabac est indispensable car il favorise les récidives de la maladie.

Le traitement médicamenteux repose sur les corticoïdes à la libération localisée. Les antibiotiques ainsi que la nutrition artificielle peuvent être utilisés. La chirurgie est parfois indispensable, notamment dans les formes sténosantes, occlusives, perforantes et abcédantes.